PG VG - vape

Quand il s’agit de e-liquides, deux termes reviennent constamment : VG et PG. Cela peut sembler déroutant pour le nouveau venu, mais la connaissance de ces deux ingrédients peut grandement améliorer votre expérience de vape. Voici notre guide facile à suivre sur tout ce que vous devez savoir sur le VG et PG.

Que signifie PG VG ?

En termes simples :

  • PG et VG sont des liquides inodores qui sont combinés avec de la saveur et de la nicotine pour créer du e-liquides.
  • PG et VG appartiennent techniquement tous deux à la classe chimique des alcools (malgré leur nom, ils ne sont pas enivrants). Ils sont considérés comme des alcools de sucre et sont inclus dans de nombreux produits consommables.
  • Ils produisent de la vapeur lorsqu’ils sont chauffés, ce qui leur permet d’être inhalés.
  • PG et VG ne sont pas des huiles, et ne peuvent causer aucun des problèmes médicaux – comme la pneumonie lipoïde – que l’inhalation d’huiles réelles peut causer.
  • Les deux liquides ont une consistance différente et un goût légèrement différent.
  • Ils ont des sensations distinctes dans la bouche et la gorge lorsqu’ils sont vapés.
  • La plupart des e-liquides modernes utilisent une combinaison de ces deux fluides, bien que le rapport de quantité entre l’un et l’autre puisse varier considérablement.
  • Certaines cigarettes électroniques ne peuvent fonctionner qu’avec un certain niveau de PG et VG.

Choisir le mauvais rapport PG/VG peut décourager les débutants, alors faites attention de choisir le bon équilibre pour votre équipement.

Examinons maintenant chacun d’eux plus en détail.

PROPYLÈNE GLYCOL (PG)

Qu’est-ce que c’est exactement ?

PG signifie Propylène Glycol, un dérivé du pétrole. Le fluide n’a ni odeur ni couleur et est moins visqueux que le VG. Dans la vape, il est utilisé pour donner un « hit en gorge « , une contraction, ce qui, selon certains utilisateurs, est similaire à la sensation ressentie lorsqu’ils fument du tabac. Il transporte également la saveur plus efficacement que la VG, ce qui en fait le fluide le plus couramment utilisé pour les concentrés d’arômes et la nicotine.

Comment s’en sert-on ?

Le propylène glycol se trouve dans divers articles ménagers courants. Il s’agit, entre autres :

  • Des inhalateurs de nicotine.
  • Du dentifrice et autres produits d’hygiène bucco-dentaire.
  • De produits médicaux utilisés par voie orale ou  injectée
  • Des aliments pour animaux domestiques (à l’exclusion des aliments pour chats).
  • Des produits de beauté, y compris maquillage, shampooing et lingettes pour bébé.

C’est sans danger ?

Des études ont montré que le PG peut être ingéré sans danger par voie orale, et la FDA (Food and Drug Administration – administration américaine des denrées alimentaires et des médicaments) l’a jugé « généralement reconnu comme sûr » pour être utilisé comme additif alimentaire. Cependant, la plupart des études sur l’innocuité du propylène glycol portent sur l’ingestion, plutôt que sur sa consommation sous forme d’aérosol. Parmi les études qui existent, une expérience à long terme menée en 1947 a jugé que l’inhalation de PG était  » totalement inoffensive « .

Une étude de 2010 portant sur les EGP (un mélange de propylène glycol et d’éthers de glycol) a suggéré un risque accru de développer des troubles respiratoires et immunitaires chez les enfants, comme l’asthme, le rhume des foins et l’eczéma. Toutefois, on a jugé que les éthers de glycol, et non le PG, en sont la cause la plus probable. Si l’on examine les données probantes, il est raisonnable de supposer que le PG peut être inhalé sans danger, mais des études plus approfondies sont nécessaires pour confirmer cette hypothèse.

Beaucoup d’articles alarmistes et mal informés dans les médias prétendent que le PG est une substance toxique utilisée dans l’antigel. Cependant, il existe deux types d’antigel : l’antigel toxique et l’antigel « non toxique ». L’antigel toxique utilise la substance dangereuse appelée éthylène glycol, qui n’est pas utilisée dans la vape. L’antigel à base de PG est utilisé dans les machines de transformation des aliments où l’antigel toxique pourrait poser un problème.

Bien que le PG soit considéré comme sans danger pour les humains et soit généralement considéré comme un additif alimentaire sans danger pour les chiens, il a été associé à l’anémie de Heinz chez les chats. Soyez prudent lorsque vous vapez autour des chats, surtout si vous utilisez du PG dans votre e-liquide.

À quoi dois-je faire attention lorsque je vape du Propylène Glycol PG ?

Certaines personnes trouvent un niveau élevé de PG irritant pour la gorge. Les vraies allergies à la PG sont rares, mais elles existent. Si vous ressentez une éruption cutanée ou d’autres réactions désagréables après avoir utilisé un e-liquide à base de PG, il se peut que vous ayez une légère sensibilité au PG, et vous devriez plutôt envisager d’utiliser du e-liquides à haute teneur en VG. De nombreux fournisseurs offrent cette option.

Les effets secondaires les plus fréquents de l’utilisation d’e-liquide contenant du propylène glycol sont des symptômes de déshydratation, comme la bouche sèche, le mal de gorge et une soif accrue. Il est conseillé de boire plus d’eau et de liquides que d’habitude pendant les premières semaines d’utilisation de votre e-cigarette. S’ils sont bien hydratés, ces symptômes durent habituellement de quelques jours à une semaine lorsque le corps s’habitue au propylène glycol. Sachez que toute réaction inhabituelle pourrait être un effet secondaire à l’abandon du tabac, et pas nécessairement à cause de la PG.

GLYCÉRINE VÉGÉTALE (VG)

Qu’est-ce que c’est exactement ?

VG signifie Glycérine végétale. C’est un produit chimique naturel, dérivé d’huiles végétales, donc sans danger pour les végétariens. Il est couramment utilisé dans l’e-liquide pour donner une sensation « épaisse » à la vapeur. VG a un goût légèrement sucré et est beaucoup plus épais que PG. La glycérine végétale fournit un coup de gorge beaucoup plus lisse que le Propylène Glycol, ce qui le rend plus approprié pour la vape en sub-ohm. Bien que la nicotine et les arômes soient couramment en suspension dans le PG, certains fournisseurs offrent une alternative VG, pour permettre des mélanges 100% VG.

A quoi sert-il ?

Encore une fois, on le retrouve dans de nombreux produits médicaux, alimentaires et de soins personnels :

  • Édulcorant en remplacement du sucre.
  • Produits de beauté, tels que maquillage, mousse, bain moussant, après-rasage et déodorant.
  • Nourriture pour animaux de compagnie.
  • Savon et crème pour les mains.
  • Aliments tels que les produits de boulangerie, pour augmenter l’humidité.
  • Pour fournir un gel épais pour certaines crèmes médicinales, gélules et gelées.
  • Dentifrice et autres produits de soins dentaires.

Les bases de PG et VG sont assez faciles à comprendre. Ils travaillent tous les deux de manière différente, et chacun a ses avantages et ses inconvénients. Notre conseil est de commencer avec un rapport de 50-50 PG à VG, puis d’essayer différentes combinaisons et de voir ce que vous préférez. Assurez-vous que votre configuration peut gérer les différents rapports.

Beaucoup de vapoteurs aiment utiliser différents niveaux de PG et de VG à différents moments, et avec différents appareils et saveurs. Les arômes de tabac, de fruits et de boissons vont souvent bien avec le PG, car la finesse du PG se marie bien avec l’acidité ou le pétillant de l’arôme. De même, les saveurs à base de crème, de crème pâtissière et de yogourt ont tendance à bien fonctionner avec un taux élevé de VG, car la sensation de bouche épaisse ajoute à l’effet de dessert. Il n’y a pas de règles fixes, suivez simplement ce que vos papilles vous disent !

Laisser un commentaire