Les fabricants de cigarettes électroniques ont prévu différents réglages au niveau de leurs équipements. Ces fonctionnalités permettent d’adapter la vape en fonction de l’envie de chaque vapoteur. Avec certains réglages, il est possible d’atteindre le nirvana. Dans le jargon de la vape, on parle de sweet spot. En atteignant ce point optimal, il est possible d’avoir une vape unique de qualité exceptionnelle. Ce sweet spot nécessite quand même des réglages particuliers de la part du vapoteur. Ceci à cause du fait que le sweet spot varie en fonction de chaque vapoteur.

Le sweet spot, c’est quoi concrètement ?

Le sweet spot est un terme qui vient de la langue anglaise et qui signifie le « point idéal ». Dans la pratique, le sweet spot est un point où vous vapotez à la puissance idéale.

Cette puissance vous permet de jouir d’un excellent rendu des saveurs, d’une bonne production de vapeur et d’un débit d’air optimal. Le sweet spot est donc le réglage unique qui vous permet de profiter de la vape de la meilleure des manières, de sublimer le goût de vos meilleurs e-liquides !

Pour trouver le sweet spot, il faut bien évidemment faire appel à la loi d’Ohm. Cette dernière intervient toujours lorsqu’on se met à évoquer la puissance au niveau de l’équipement de vape.

Le sweet spot n’a pas une valeur fixe pour tous les vapoteurs. En effet, ce point ultime de plaisir va dépendre de différents facteurs tels que vos habitudes et vos gouts en matière de vape.

Pour trouver le sweet spot, il faut trouver l’équilibre parfait entre la résistance utilisée et la tension de sortie de la batterie. Dans le but d’y arriver, il est utile de prendre en compte certains facteurs comme la température de la vape. Cela se fait en fonction du résultat qu’on espère obtenir en ce qui concerne la vape. En effet, l’e-fumeur peut choisir entre une vape chaude ou une vape froide.

Quelle est la technique pour atteindre facilement le sweet spot ?

Trouver le sweet spot revient à choisir le réglage approprié pour votre résistance. Une fois que vous avez atteint ce point unique, vous aurez une sensation optimale au niveau de la vape.

Pour atteindre facilement le sweet spot, il faut choisir le mode de fonctionnement de la cigarette électronique adapté à cet effet. L’idéal serait donc d’opter pour un mode de vape en voltage variable. Ce mode de fonctionnement est plus adapté pour trouver le sweet spot comparativement au mode watts.

Dans le mode voltage variable, la tension en volts est déterminée par votre accu. Cela facilite l’usage de la cigarette électronique et les réglages pour trouver le sweet spot. Ceci pour la simple raison que la tension n’a pas besoin de s’adapter particulièrement à la résistance.

Le vapoteur aura donc une certaine facilité à trouver un rendu des saveurs optimal. Dans ce cas de figure, vous pourrez fixer la valeur nominale de votre accu sur la valeur de 3,7 volts.

Cette valeur n’est pas figée, mais elle sert de base pour pouvoir trouver le type de vape qui correspond à votre style. Vous pourrez donc augmenter ou diminuer la tension en fonction de vos désirs et de vos préférences.

Tout dépend donc de vos habitudes de vape. Ici, vous avez le choix entre une vape chaude ou froide. Vous pouvez aussi choisir entre une forte production de vapeur. Dans ce cas de figure, il faudra opter pour une résistance dont la valeur est assez faible.

On peut également ajuster les réglages dans le but d’obtenir un hit plus puissant ou non dans la gorge. La recherche d’un meilleur rendu des saveurs peut également s’avérer déterminante dans le choix des réglages.  

Il faut préciser qu’il est possible d’utiliser le mode de fonctionnement watts. Cela ne crée pas vraiment de problèmes, car certains chipsets affichent le wattage en fonction des volts utilisés.

Les instructions du fabricant vous seront utiles pour ne pas perdre de vue les repères en ce qui concerne le réglage. La plupart des fabricants, afin de faciliter la tâche aux vapoteurs affiche la plage d’utilisation optimale en watts. Cette indication apparait généralement au niveau des paquets de résistances. Trouver le sweet spot est avant tout une affaire de réglages. À partir d’une certaine valeur fixe, vous pourrez faire varier la valeur de la tension afin de trouver celle qui est adaptée à votre vape. Le plus important reste de savoir qu’il n’existe pas un sweet spot idéal pour tous les vapoteurs. Ce point optimal varie en fonction de chaque e-fumeur et de ses préférences.

Laisser un commentaire