duree vape pour sevrage tabac

Depuis l’apparition de l’e-cig et grâce aux nombreux avantages qui l’accompagnent,  de nombreux fumeurs ont opté pour cette alternative mais tout en la  cumulant avec la consommation de tabac. Mais, combien de temps faut-il garder une cigarette électronique pour être sevré du tabac ? Nous en parlons ici.

Y’a-t-il des vapoteurs ayant réussi à arrêter totalement le tabac grâce à une e-cig ?

En 2019, selon une étude publiée par Santé Publique France, environ 70000 fumeurs quotidiens ont mis un terme à leur dépendance au tabac. Par ailleurs, dans une analyse de données complémentaires, l’agence Baromètre Santé 2017 a scruté la diffusion de la cigarette électronique chez les adultes de 18 à 75 ans.

Les vapoteurs ayant tous une expérience avec le tabac, la moitié d’entre eux sont des anciens fumeurs et l’autre, des fumeurs occasionnels ou quotidiens. Il en ressort qu’en trois ans, une partie des fumeurs quotidiens a été transformée en vapoteurs. Ils ont délaissé complètement leur addiction au tabac, doublant ainsi la proportion des anciens fumeurs.

Combien de temps faut-il pour y parvenir ?

Utiliser exclusivement une cigarette électronique lorsqu’on est un fumeur aguerri est loin d’être une tâche facile, bien que ce ne soit pas impossible. Cela implique de s’adapter à un nouveau mode de vie. Le temps d’adaptation est relatif, il dépend de chaque individu et de sa consommation tabagique. Dans le meilleur des cas, cela peut arriver après un à deux mois. Ce sera donc en fonction de votre détermination dans le sevrage et de votre force mentale que vous réussirez à vite y parvenir. C’est la raison pour laquelle les fumeurs optent tout d’abord pour une consommation simultanée du tabac et de la cigarette électronique. En faisant cela, ils arrivent à atténuer les symptômes liés à la dépendance de l’organisme à la nicotine.

Grâce à la cigarette électronique, les symptômes s’atténuent facilement. Au bout des deux premiers jours, les étourdissements causés par le stress ou une meilleure oxygénation disparaissent. Ensuite, après deux à quatre semaines le fumeur se sent moins épuisé et le corps s’habitue à ne plus recevoir sa dose de nicotine habituelle. Au bout de trois semaines, les besoins de sommeil commencent par se réguler. Après trois à quatre semaines, la constipation occasionnée par la nicotine sur le transit intestinal disparaît, ce dernier retrouve son rythme. En l’espace de quelques semaines, le fumeur retrouve l’appétit et le goût pour le sucre. Après cinq à six semaines, la toux apparue au cours de la troisième et de la quatrième semaine commence à s’estomper. On peut alors l’éliminer définitivement grâce à la prise de médicaments (sirop, pastille etc.). Enfin, la disparition de l’irritabilité et des fortes envies de fumer est d’une durée variable.

Les facteurs influençant la durée de sevrage tabagique avec une e-cig ?

Il existe plusieurs facteurs influençant la durée du sevrage tabagique avec la cigarette électronique. C’est le cas de la dépendance à la nicotine. En effet, la nicotine présente dans le tabac est très addictive. Lorsqu’un fumeur inhale une bouffée de tabac, celle-ci passe dans le cerveau et dans le sang, créant une dépendance physique chez le fumeur. Lorsque celui-ci prend alors la décision d’arrêter de fumer, le corps étant habitué à avoir une certaine dose de nicotine se met à la réclamer causant ainsi des symptômes très désagréables tels que :

  • Le stress ;
  • L’anxieté ;
  • L’angoisse ;
  • Les crises de panique ;
  • Les troubles du sommeil ;
  • La dépression ;
  • L’irritabilité ;
  • Le manque de concentration ;
  • L’augmentation de l’appétit ;
  • La prise de poids ;
  • Des fortes envies de fumer…

Mais tous ces symptômes s’estompent très vite lorsqu’on arrive à tenir quelques semaines simplement grâce à la e-cig.

Que retenir ? Il est bien possible de faire un sevrage tabagique grâce à la cigarette électronique. Cela peut prendre plusieurs semaines voire plusieurs mois. Toutefois, le plus important reste la volonté et la motivation d’être sevré.

Laisser un commentaire