Microbe

Le drip tip ou embout est la partie de la cigarette électronique que le vapoteur met dans la bouche pour prendre une bouffée. Se trouvant au sommet du matériel, cette pièce est un élément incontournable qui fournit vapeur et saveur aux différents sens du vapoteur. Étant en contact permanent avec la bouche, le drip tip peut contenir une grande quantité de microbes.

Le drip tip

Plus importante qu’on ne le pense, le drip tip est une pièce essentielle au vapotage. Tous les modèles ont la même fonction, mais possèdent des effets différents, selon la taille et la forme. Le choix d’un drip tip est avant tout une perception des sensations personnelles de chaque vapoteur. Il est possible de changer un drip tip pour choisir un modèle plus agréable à sa bouche ou offrant un meilleur look.

Sur le marché, il existe trois grands types de drip tip : le standard 510, le standard 810 et le propriétaire. Ces derniers sont fabriqués avec différentes matières comme le métal, la résine, l’acrylique, le delrin, l’ultem et le téfon. Embout cylindrique porté à la bouche pour aspirer la vapeur, le drip tip peut se clipser grâce à plusieurs joints ou visser. C’est une pièce généralement interchangeable. Les drip tips bien larges ont un rendu très aérien.

Les microbes sur le drip tip

Le drip tip est un dispositif nomade que vous pouvez porter à la bouche des dizaines de fois par jour. Il est potentiellement couvert de microbes et d’autres virus. Sur le plan hygiénique, le drip tip est la pièce la plus vulnérable de la cigarette électronique. C’est la partie que vous touchez souvent en premier en mettant la main dans votre poche pour prendre le matériel. Interface entre la bouche du vapoteur et l’e-cig, elle accumule des peaux mortes, salives, résidus d’e-liquides et batteries.

De ce fait, elle peut être considérée comme un véritable nid à microbes. En outre, les poussières et virus qui viennent se déposer dessus pendant son utilisation peuvent être conduits vers la bouche par le vapoteur. L’hygiène irréprochable de cette pièce permettra d’éviter tout contact non désiré avec les microbes et batteries. Celle-ci sera également garante de la bonne diffusion des saveurs d’e-liquide sans aucune modification.

L’entretien du drip tip

Le drip tip est un composant en contact permanent avec la bouche et les microbes. Lorsqu’il est sale, le vapoteur peut le remarquer de façon instantanée et procéder à son nettoyage. Cependant, l’entretien extérieur ne suffit pas étant donné que les poussières et déchets séchés sont aussi présents à l’intérieur de la pièce. Pour un nettoyage optimal du drip tip, il est conseillé d’utiliser de l’eau et un liquide de vaisselle ou savon.

Ensuite, il est conseillé de frotter les parois intérieures du dispositif à l’aide d’un petit goupillon puis procéder à un rinçage abondant avec de l’eau claire. Enfin, vous pouvez sécher la pièce à l’aide d’un chiffon pour limiter les fibres et la poussière. La fréquence de nettoyage devrait être dans l’idéal quotidienne. Un bout de papier absorbant à l’intérieur du drip tip ne saurait être suffisant pour retirer toute la quantité de poussières.

Laisser un commentaire