Vape Bar

Les solutions envisagées contre la répression de la cigarette électronique ont fait émerger les bars spécialement dédiés aux vapoteurs. Ils permettent de créer un cadre agréable qui favorise les échanges et les discussions autour d’un verre sur le monde du vapotage. Ces établissements fonctionnent déjà et proposent leurs services.

Interdiction de vaper n’importe où

Les e-cigarettes risquent d’être bientôt interdites dans les cafés, bars, restaurants et discothèques. En effet, la loi sur la santé promulguée le 26 janvier en France pourrait bien donner des idées dans d’autres pays. Elle proscrit par exemple l’utilisation de l’e-cigarette dans les établissements recevant des enfants et les moyens de transports collectifs fermés. L’interdiction s’étend aussi sur les lieux de travail à usage collectif.

Même si la loi ne prévoit pas d’interdire le vapotage dans les bars, il s’agit déjà pour les autorités sanitaires de limiter fortement l’emploi de la cigarette électronique. Ceci permettra d’éviter de banaliser le geste de fumer. Il faudra toutefois éviter de stigmatiser l’e-cig car elle pourrait devenir un outil de sevrage efficace. Certaines associations composées d’anciens gros fumeurs qui ont décroché grâce à la vape avertissent du risque de créer des « zones vapoteurs ».

Ramener les vapoteurs sur le trottoir ou dans les fumoirs avec d’autres fumeurs peut encourager leur reprise du tabac. Pour plusieurs associations antitabac, il n’y a pas d’ambiguïté : les bars et restaurants constituent des lieux de travail couverts collectifs. Les « zones vapoteurs » ne trouvent pas encore de partisans. Même la branche des cafetiers, brasseries et établissements de nuit sont contre l’idée.

Difficile donc de mettre en balance les avantages pour les fumeurs avec les inconvénients en ce qui concerne les jeunes. Des voies se lèvent pour lancer un appel en faveur de la promotion de l’e-cig auprès du public et du corps médical, mais il reste encore du chemin.

Réponses à l’interdiction de vaper dans certains endroits

Dans cette offensive contre la cigarette électronique et le vapotage, les professionnels et passionnés du milieu envisagent aussi une riposte de taille. Les « bar spécial vapoteurs » se développent. En effet, l’idée est de retenir plus longtemps les vapoteurs et d’encourager les échanges autour de la vape. Le bar ne doit pas non plus prendre l’ascendance sur la boutique vape.

Le gérant de Vapo Smoke Today pense qu’associer vape et bar pourrait parfaitement bien fonctionner. Un jour certainement, la cigarette classique disparaîtra et le bar-tabac du coin se transformera en un vape-bar. Cette option viendrait non seulement répondre aux attaques des buralistes, mais aussi permettre de s’occuper des passionnés qui veulent passer plus de temps en boutique.

Des bars spécial vapoteurs existent déjà avec chacune sa particularité. Même si les vapoteurs locaux ont encore du mal à s’intégrer au concept, l’idée fait son chemin. Elle permet de créer de la convivialité afin de se poser et discuter. C’est surtout l’occasion de rencontrer et suivre des fumeurs dans leurs premières heures d’arrêt du tabac.

Plusieurs pays ont déjà adopté la tendance. En Europe et aux États-Unis, plusieurs « bar spécial vapoteurs » offrent déjà leurs services. Le concept de la vape-bar se prête bien à toutes les situations. Échanger, en prenant un verre, sur la vape et le monde de l’e-cigarette reste le but principal de ces nouvelles franchises.

Laisser un commentaire