consommer moins Eliquide

Un vapoteur débutant ou un gros fumeur peut se retrouver très vite en manque d’eliquide. Satisfaire ses envies ou son besoin devient très vite une charge pour le portefeuille. Il est donc important de comprendre ses habitudes pour maîtriser sa consommation d’eliquide. Moins coûteuse et entièrement personnalisable le DIY est la meilleure option du vapoteur.

Les facteurs qui accroissent la consommation d’eliquide

Plusieurs facteurs influencent la consommation d’eliquide. En général, un fumeur qui consomme environ 30 cigarettes par jour peut aller jusqu’à une moyenne de 8 à 10 flacons de 10 ml le mois. Un fumeur moyen (environ un paquet par jour) utilisera pour sa vape 5 à 8 flacons par mois. Un petit fumeur n’aura besoin que de 2 à 4 bouteilles par mois. Ce qui entraîne une surconsommation d’eliquide c’est d’abord le matériel : la cigarette électronique.

Un nouveau clearomiseur (résistance) ou box selon la batterie en place peut consommer plus d’eliquide. Une batterie puissante associée à une résistance faible vaporise plus de liquide afin de créer plus de vapeur. La cigarette électronique aide à réduire sa consommation de tabac. Si le taux de nicotine n’est pas adapté au vapoteur, il peut développer une tendance à vapoter plus longtemps. Cela lui permet de combler son manque (sensation de hit trop faible).

Le comportement de l’utilisateur peut aussi constituer un facteur déterminant dans la consommation d’e-liquide. En effet, le vapotage peut se faire par besoin ou par plaisir. Il est aussi fréquent de constater que les débutants consomment plus d’eliquide. Pour cause, ils sont toujours accrochés à leur e-cigarette. Cela reste cependant temporaire.

Les astuces pour consommer moins d’eliquide

Pour contenter son besoin ou un changement de matériel, il devient important de trouver le moyen de réduire sa consommation d’eliquide. C’est aussi l’occasion de faire des économies. Pour trouver l’astuce qui correspond le mieux au vapoteur, il faut prendre le moment d’analyser ses habitudes. Cette enquête permet de déterminer u les causes de sa surconsommation afin d’y apporter des solutions adéquates.

Si la hausse d’utilisation d’eliquide est engendrée par le besoin de vaper plus longtemps (faible hit), une augmentation du taux de nicotine peut en être la solution. Pour un débutant, il suffit d’attendre que ses habitudes se régularisent. Sa consommation se stabilisera par la même occasion. Dans le cas où c’est le matériel qui augmente la consommation d’eliquide (les habitudes de l’usager inchangées), il faut vérifier la compatibilité de ses composants.

Le vapoteur doit vérifier l’adéquation entre la batterie et l’atomiseur (résistance). Se tourner vers un appareil plus performant peut être une option nécessaire. L’astuce la plus avantageuse consistera pour l’e-fumeur, de s’adonner au DIY « Do It Yourself ». Cette nouvelle tendance très en vogue permet au vapoteur, sans connaissances préalables, de produire son propre eliquide.

Il existe deux moyens d’y arriver : procéder avec des kits prêts à mélanger ou acquérir tout le matériel et les consommables nécessaires. Cette solution permet au vapoteur d’avoir toujours du stock d’eliquide. Il s’assure d’avoir ses arômes préférés et maîtrise les dosages de nicotine adaptés au vapoteur.

Laisser un commentaire